Malus écologique 2023

En 2023, le malus écologique concerne désormais les véhicules dont les émissions de CO2 atteignent ou dépassent 123 g/km, soit 5 g de moins qu’en 2022. Son montant maximum se déclenche à partir de 226 g/km de CO2
.

MINORATIONS :
  • Le montant du malus est plafonné à 50 000 € ou à 50 % de la valeur TTC remisée du véhicule.
  • Les véhicules équipés pour fonctionner au superéthanol E85 bénéficient d’un abattement de 40 % sur le niveau de leurs émissions de CO2 , à condition que celles-ci soient au maximum de 250 g/km.
  • Les véhicules de 8 places assises et plus bénéficient d’un abattement de 80 g de CO2
  • Les familles de 3 enfants et plus bénéficient d’un abattement de 20 g de CO2 par enfant à charge.

Depuis 2022, le malus écologique est complété par une nouvelle taxe calculée
selon le poids du véhicule.

À NOTER
  • Les véhicules électriques et les véhicules hybrides
    rechargeables dont l’autonomie en mode zéro émission en ville est supérieure à 50 km ne sont pas soumis au
    malus écologique.
  • Les véhicules accessibles aux personnes à mobilité réduite
    et les véhicules diplomatiques sont exemptés de malus
    écologique.
  • Le malus écologique ne s’applique pas aux véhicules
    utilitaires, sauf cas particuliers (exemple : VU dédiés au
    transport de personnes).

Barème du malus écologique au 1er janvier 2023